Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

Logo Enseigne Stickers
Enseigne Stickers

Contact

Contactez-nous

 

ask.bretigny@gmail.com

tel: 06.85.27.40.06

fax: 01.64.96.17.44

 


16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 21:38

Nous voilà revenu sur cette piste d’Ancenis après le titre de vice-champion de France FFSA senior obtenu par le pilote de l’AS Karting Brétigny le 24 juin 2007: Lysian VANUXEM. Encore nos félicitations au pilote et son papa de mécano.

 

Partis de la grisaille de la région parisienne pour arriver à Ancenis par un soleil bienvenu pour l’installation dans le paddock le vendredi matin.

 

Nos trois pilotes inscrits pour le championnat de France FFSA junior sont Yohann CRESSON, Théophile GRIFFON et le tout nouveau dans la catégorie Maximilien LANGLOIS.

 

L’installation dans le paddock et la préparation du matériel est effectuée dans la matinée, et les choses sérieuses commencent l’après-midi avec les premiers essais libres.

 

Couronnes, échappement, pressions des pneus, réglages châssis, toutes les possibilités sont passées en revu et le samedi matin le programme doit être optimisé avec le montage des pneus neufs avant l’instant crucial des chronos en fin de soirée.

 

A ce jeu la, Yohann progresse régulièrement pour occuper le meilleur temps des essais et nos deux autres pilotes Théo et Maxou progressent dans la hiérarchie du plateau. De bonne augure pour les chronos.

 

Le moment fatidique arrive. Cinq groupes de pilotes sont désignés pour ces chronos.

 

Le premier à s’élancer est Théophile GRIFFON qui met le club sur la bonne voie avec un deuxième chrono malgré un petit regret car la pole était possible.

 

Yohann CRESSON part dans le deuxième groupe et met le chrono hors de portée des autres pilotes en obtenant la pole position du groupe. Ca commence fort pour nos représentants.

 

Et puis c’est au tour de Maximilien LANGLOIS de relever le défi dans le cinquième groupe. Eh bien, il l’a fait de belle manière en obtenant lui aussi la pole du peloton. Bravo Maxou.

 

Au général, tous groupes confondus, Yohann se retrouve deuxième à 0,003 secondes de la pole générale, Maxou est onzième et Théo est vingt troisièmes. Les conditions de piste changeantes ont fait un brassage des chronos particuliers pour certains pilotes.

 

Les manches qualifs commencent le dimanche et la première manche met Yo en difficulté mais se reprendra en obtenant quatre victoires pour une remontée au classement général. Maxou, régulier avec notamment une troisième place dans une manche le qualifiera sans problèmes et pour Théo, les choses se sont gâtées avec un accrochage dans la deuxième manche qui le fit passer par l’infirmerie et le pire était envisageable. Heureusement, rien de grave mais de grosses douleurs et hématomes. Il s’en sortira tout de même en se qualifiant au courage.

 

Après le brassage des manches, le classement pour la pré-finale met Yohann en septième position et en bonne position d’attente (belle remontée), Maximilien à la douzième place et Théophile malgré ses problèmes en vingt quatrièmes positions.

 

Tirage au sort des moteurs pour attaquer le dernier parcours des pré-finale et Finale. La, malheureusement, le hasard peut jouer de mauvais tours. Les warm-up confirment effectivement ce problème, on voit apparaître tout en haut des chronos des pilotes bien placés mais pas au top dans les manches qualifs. Pour nos pilotes, Yohann a un moteur un peu mou en bas et mi-régime mais arrive à se maintenir en haut des feuilles des temps mais 2 à 3 dixièmes de ses chronos habituels. Maximilien à l’air satisfait et Théo, lui continue de malchance avec un moteur totalement hors du coup.

 

La pré-finale confirme le warm-up, Yohann avec tout son talent arrive à tirer son épingle du jeu en réussissant à prendre une excellente troisième place, Maxou, lui n’a vu que le départ et le peloton de loin, quant à Théo, le moteur ne veux mettre aucune bonne volonté à marché comme ses petits camarades.

 

Ca y’est, nous y voilà, la finale approche, le moment des rires et des pleurs arrive, car tel fut le cas.

 

Bon départ de Yohann qui se hisse en deuxième position devant AUDOUIT mais ne peut attaquer Elodie SIMOES qui mène le peloton. Pendant plusieurs tours, le classement ne changera pas, le moteur de Yo n’est pas très vaillant mais il arrive à se maintenir à cette deuxième place. Puis le peloton s’anime avec les attaques réussies de AUDOUIT sur Yohann pour la deuxième place et enfin sur Elodie SIMOES pour prendre la direction des opérations. Malheureusement pour ce pilote, une casse d’un élément du carbu l’empêchera de défendre ses chances jusqu’au bout et à l’arrivée on retrouvera les deux protagonistes du début de course : Elodie SIMOES devant Yoann CRESSON. Quant à nos deux autres représentant, Maximilien fera une belle remontée de la trente unième place à la seizième et Théophile continuera sont chemin de croix en finissant vingt troisièmes.

 

Il ne reste plus que le contrôle technique. Un contrôle sérieux qui verra la jeune Elodie déclassée et exclut du championnat de France FFSA junior pour non-conformité de son carburateur. La même aventure était arrivée aux contrôles des chronos à A. DEBERNE.

 

Le titre de Champion de France revient donc en toute logique à notre pilote de l ‘AS Karting Brétigny Yohann CRESSON qui a étalé pendant tout le week-end son talent et sa perspicacité pour obtenir ce titre tant convoité.

 podium-CF-FFSA-juniors-07.JPG

Bravo aussi à nos deux autres représentants Maximilien et Théophile qui se sont battus jusqu’au bout ainsi que les mécanos qui ont tout donné pour arriver à ce résultat (les mamans aussi bien sur dixit Martine).

 

Merci et bravo encore Yohann et bonne route pour la suite de ta carrière sportive.

Partager cet article

Repost0

commentaires